Banniere

 
  Retour fiche musée
 
  Galerie
 

   Les plaisirs de l'hiver

 Paysage d'Italie

 Le Christ et la femme adultère

 Le Festin des dieux

 Bureau de dame à deux pentes

 Mucius Scaevola et Porsenna

 Poliphile au bain des nymphes

 Putto chantant

 Personnage assis, étude de draperie

 Homme nu renversé sur le sol (Figure pour la Course de chevaux des barberi)

 Putto jouant de la basse de viole

 Vénus donnant ses armes à Enée

 La vague

 Suzanne et les vieillards

 La Jeune Fille au collier de jais

 
 
 
  Recherche

 
 
 
Contact

Info légales
english deutsch italiano
 
Dijon, Musée Magnin
 
Putto chantant
  Laurent de La Hyre (1606-1656), Putto chantant, 1649-1650 ; huile sur toile ; H. 1,05 L. 0,55 m

La Hyre peignit sept toiles représentant les arts libéraux pour une pièce de l'hôtel parisien de Gédéon Tallemant, maître des requêtes. Les fonds d'architecture antique, que La Hyre affectionnait, donnaient une unité à la série. Certaines des figures allégoriques étaient accompagnées, comme La Musique, de génies ailés portants des attributs, mais seuls les deux fragments du musée Magnin - ce putto chantant et son pendant, jouant de la viole de gambe - ont été retrouvés à ce jour. La Musique se présentait donc comme un triptyque, dont la partie centrale se trouve aujourd'hui au Metropolitan museum of Art de New York.