mardi, septembre 28, 2021
Home Immobilier Comment étudier le marché immobilier pour faire la meilleure offre d'achat ?

Comment étudier le marché immobilier pour faire la meilleure offre d’achat ?

Après une longue période sereine, le marché de l’immobilier recommence petit à petit à reprendre du poil de la bête depuis la crise sanitaire. Et alors que plusieurs autres industries souffrent toujours, l’immobilier, quant à lui, bat son plein dans certaines régions. C’est notamment le cas des petites campagnes, où le flux d’acheteurs a quasiment explosé après le confinement. Aujourd’hui, et pour vous éviter le désagrément d’avoir à vous battre bec et ongles pour un bien, nous vous proposons nos conseils pour réussir à placer la meilleure offre.

Commencer par étudier le marché immobilier théoriquement

Actuellement, et grâce au progrès de la technologie, il n'y a nul besoin de se déplacer en agence pour consulter les différentes offres journalières. Un simple clic suffit à vous afficher les annonces de vente et de location dans votre secteur. La première étape avant de commencer votre étude est de trouver des sources sûres d’informations. Le meilleur moyen est de faire appel à des revues immobilières en ligne. N’importe quel papier dont le sujet principal traitera des annonces actuelles dans votre secteur fera l’affaire, assurez-vous simplement de son accréditation officielle. Et si vous souhaitez vous informer auprès de sources encore plus crédibles, faites alors un tour du côté des organismes officiels tels que :

  • FNAIM : Fédération nationale de l’immobilier ;
  • FPI : Fédération des promoteurs immobiliers.

Outre les offres les plus populaires du moment, vous y trouverez également des bilans d’analyse semestriels et annuels quant aux différents secteurs. Disons que vous cherchez à vous loger du côté de Nice, vous souhaiterez donc tout naturellement vous informer sur les tendances transactionnelles de la région (prix, fréquence d’achat/vente, taux de vacances locatives, etc.). C’est en effectuant une telle recherche que vous réussirez à trouver les infos nécessaires pour dresser votre cahier des charges, en fonction des spécificités de la région bien sûr.

Étudier le marché immobilier grâce aux prix affichés

Ça y est, vous connaissez désormais les tranches de tarifs appliqués dans la région de votre choix. La prochaine étape consistera à établir un budget moyen qui vous permettra de garder l’équilibre entre vos préférences/envies et vos moyens. La clé ici est de ne surtout pas se fier aux prix affichés directement ; ce ne sont jamais les tarifs de vente exacts. Premièrement, parce qu’ils n’englobent que très rarement les frais de notaire, d’agence et autres charges. Ensuite, car bien souvent, il y a négociation avant de conclure une offre. 

etudier marche immobilier grace prix

C’est donc tout naturellement que le prix va gondoler jusqu’à une somme qui n’est en rien proche du tarif affiché initialement. Dans la mesure du possible, essayez toujours de garder une certaine marge de sécurité avant de sélectionner les offres. Si votre budget maximal est de 250 000 euros par exemple, n’allez pas voir des propriétés au même prix. Orientez-vous plutôt sur la fourchette basse du marché, c'est-à-dire aux environs de 230 à 240 000 euros grand max. C’est une règle applicable dans n’importe quel secteur, à part bien sûr quand le prix est annoncé « net vendeur ».

Étudier l’aspect administratif du marché immobilier

Trouver des annonces qui correspondent à vos attentes en termes de secteur et de prix, c'est bien beau, mais on n’ira pas non plus faire l’impasse sur le béa ba : les documents officiels. Il ne faudra pas hésiter à se rendre dans la mairie la plus proche ou consulter le site web de celle-ci pour connaître un peu l’historique de la région en termes de transactions. Cela vous permettra également d’avoir une perspective plus claire sur le futur de la région en termes de projets d’urbanisme.

De grands édifices en construction juste en face de votre propriété convoitée ? Une route très fréquentée en périphérie de votre futur voisinage ? Autant de points qu’il est bon d’éclaircir avant de s’engager financièrement. Vous pourrez notamment creuser du côté du PLUI (Plan Local Urbanisme Intercommunal) pour en savoir plus sur les projets en cours de réalisation et en instance de décision dans votre quartier de prédilection. Aussi, et d’une façon à garder le passé et le futur de l’endroit convoité bien en main, nous vous conseillons d’aller faire un tour du côté du DVF (Demande de Valeur Foncière). En gros, c’est une sorte de fichier national qui regroupe, commune par commune, les registres de transactions effectuées sur les années précédentes. Ainsi, vous pourrez consulter les prix de vente, les tendances et les fréquences d’achat dans le secteur choisi au cours des 5 dernières années. Un bon moyen donc de se faire une idée sur le mouvement immobilier dans la région avant d’y poser valises.

Plus populaires

Comment choisir son ensemble de jardin ?

Choisir l’ensemble de son jardin n’est pas une tâche qui doit être prise à la légère. Il faut naturellement tenir compte de plusieurs critères...

Avantages d’avoir une fontaine à eau dans votre entreprise

Les fontaines à eau pour entreprise sont des distributeurs à eau que les chefs d’entreprise installent dans leurs entités pour répondre aux besoins en...

Visite touristique en Bourgogne : quelles activités menées sur place ?

La Bourgogne est l’une des régions les plus visitées de France. En effet, elle est très appréciée pour ses paysages et vestiges. Elle accueille...

Comment choisir un tapis haut de gamme ?

Un nouveau tapis est l'un des achats les plus conséquents que vous aurez à faire, surtout lorsqu'il s'agit d'un tapis haut de gamme. C'est...