Banniere

 
  Retour fiche musée
 
  Galerie
 

   Les plaisirs de l'hiver

 Paysage d'Italie

 Le Christ et la femme adultère

 Le Festin des dieux

 Bureau de dame à deux pentes

 Mucius Scaevola et Porsenna

 Poliphile au bain des nymphes

 Putto chantant

 Personnage assis, étude de draperie

 Homme nu renversé sur le sol (Figure pour la Course de chevaux des barberi)

 Putto jouant de la basse de viole

 Vénus donnant ses armes à Enée

 La vague

 Suzanne et les vieillards

 La Jeune Fille au collier de jais

 
 
 
  Recherche

 
 
 
Contact

Info légales
english deutsch italiano
 
Dijon, Musée Magnin
 
Le Festin des dieux
  Jan
Van Bijlert (1603-1671), le Festin des dieux, vers
1635-1640 ; huile sur toile ; H. 1,10 L. 1,04 m


Comme
ses collègues d'Utrecht von Honthorst et van Baburen, van Bijlert
fut séduit par le naturalisme du Caravage, dont il reste une trace
dans le Bacchus et le satyre du premier plan. Dans les années 1630,
le peintre est revenu à une manière classicisante : coloris
clair, lumière égale, composition en frise, clarté de la
composition. Thème populaire dans la Hollande du XVIIe siècle, ce
festin des dieux double une Cène chrétienne. Dans les Pays-Bas
protestants qui avaient répudié les images des temples, la commande
religieuse s'était éteinte.