Banniere

 
  Retour fiche musée
 
  Galerie
 

   Les plaisirs de l'hiver

 Paysage d'Italie

 Le Christ et la femme adultère

 Le Festin des dieux

 Bureau de dame à deux pentes

 Mucius Scaevola et Porsenna

 Poliphile au bain des nymphes

 Putto chantant

 Personnage assis, étude de draperie

 Homme nu renversé sur le sol (Figure pour la Course de chevaux des barberi)

 Putto jouant de la basse de viole

 Vénus donnant ses armes à Enée

 La vague

 Suzanne et les vieillards

 La Jeune Fille au collier de jais

 
 
 
  Recherche

 
 
 
Contact

Info légales
english deutsch italiano
 
Dijon, Musée Magnin
 
La Jeune Fille au collier de jais
  Anonyme français, La Jeune Fille au collier de jais, vers 1815, huile sur toile ; H. 0,55 L. 0,49 m

À défaut d'avoir pu identifier l'auteur de ce très beau portrait, le costume et la coiffe ont permis de le dater et laissent penser à un milieu provincial. L'effet de « véracité » du visage, mêlant la nécessaire pudeur féminine à l'affirmation de soi, contraste heureusement avec le flou - à teinture romantique - du traitement de la robe. Le collier de jais, qui renvoie à un deuil, forme un contre-point au bleu vif du turban.