Banniere

 
  Galerie

 La vache dans l'art

 Lune à l'autre

 Intense vie des musées

 Les musées de Bourgogne

 FRAM Mâcon

 FRAM Montbard

 FRAM Alésia

 FRAM Dijon

 Acquisitions FRAM 1995-2005

 Voyage sur la Saône

 Il n’est moutarde qu’à Dijon ?

 Bois gravés

 Les bois gravés (enfants)

 Les faïences patronymiques

 
  Dossiers

 Bourgogne en Coiffes

 Le Jumelage Culture à l'hôpital

 Le service pédagogique des Musées de Macôn

 La vie des enfants : Jeux et jouets

 La vie des enfants : Vêtements, parure & toilette

 La vie des enfants : Cuisine et gourmandises

 La vie des enfants : Education et écriture

 La vie des enfants à l'époque gallo-romaine

 Il n'est moutarde qu'à Dijon ?

 Mouvements en objet, Objets en mouvement

 Les bois gravés au Musée du Châtillonnais

 Les ducs de Bourgogne (1363-1477)

 
 
 
  Recherche

 
 
 
Contact

Info légales
english deutsch italiano
 
FRAM Mâcon
 
Gaston Bussière (Cuisery, 1862 – Saulieu, 1928)
Dessins et gravures pour l’illustration d’œuvres littéraires
Date : 20e siècle (1er quart)
A l’âge de la maturité, Gaston Bussière apprend la gravure et illustre avec talent de nombreux ouvrages, notamment ceux de Flaubert. Il collabore à la revue « Le monde moderne », où il fait ses débuts comme illustrateur de livres (principalement des légendes) ; puis il se voit confier l’exécution complète d’ouvrages illustrés en particulier par l’éditeur Ferroud.
Les lots acquis recouvrent la grande diversité de son talent : quelques dessins de la vie militaire, réalisés pendant la première guerre mondiale, alors que l’armée l’occupait totalement. La quasi-totalité des dessins préparatoire pour Abeille ; le Vélocipède, mais également l’esquisse aquarellée pour la Dernière nuit de Judas ainsi que différents états de gravures pour Emaux et Camée ainsi que Saint Julien l’Hospitalier. Cet ensemble comprend 104 estampes sur des sujets divers et à différents stades de tirage. Certaines lithographies en couleurs témoignent du procédé inventé par l’artiste.